Sauts interculturels – Rencontre autour de la marelle, la corde à danser et l’élastique

Une rencontre de partage de jeux traditionnels universels s’est tenue à Joliette le mercredi 2 octobre 2019. Les participants ont appris et ont partagé leurs versions des jeux de marelles, de corde à danser et d’élastique. Les souvenirs d’enfance ont jailli et ont permis de tisser des liens entre les participants de diverses cultures et générations. L’atelier, présenté par la Ville de Joliette dans le cadre du projet « Joliette, au coeur des traditions », était en partenariat avec le CRÉDIL. « Les participants avaient le sourire au lèvre du début jusqu’à la fin de l’atelier », s’exclame Philippe Jetté, chargé de projet pour la Ville.

Des Joliettains d’origine africaine ont partagé leur version du jeu de marelle. Dans leur pays d’origine, la République centrafricaine, ils jouent à la marelle à l’aide d’un noyau de mangue. Deux personnes s’affrontent et doivent pousser chacun leur tour le noyau d’un carreau à l’autre sans toucher aux lignes avec son pied. Et oui, car le « danglo » se joue nu pied et sur un pied seulement. Si le joueur touche aux lignes ou perd l’équilibre, s’est au tour de l’autre participant. Le but est de faire le tour des carreaux sans faux pas. Le joueur peut prendre une pause en disant « permission », ce qui lui permet de se reposer à l’extérieur du jeu avant de continuer.

Directives du jeu de marelle africaine

  • Tracer le jeu de marelle à l’aide de son pied ou d’une branche.
  • Lancer le noyau de mangue dans le premier carreau, sauter sur un pied et pousser le noyau à l’aide de son pied d’un carreau à l’autre.
  • Un coup le tour fait, le joueur lance son noyau dans le deuxième carreau et ainsi de suite.
  • Quand le joueur a fait ainsi le tour de tous les carreaux, il lance son noyau « au ciel », il marche sans toucher aux lignes et pousse le noyau (en sautant sur un pied) à l’extérieur du jeu, et finalement, il saute en dehors du jeu.
  • Si le joueur touche aux lignes ou perd l’équilibre ou si son noyau ne se rend pas dans le bon carreau, c’est au tour de l’autre participant de jouer. Le joueur doit recommencer son parcours au prochain tour.

But

  • Franchir toutes les étapes avant l’autre joueur.

Vidéos

L’atelier en images