C’est avec regret que j’ai appris le décès de Guy Côté, un homme fier et passionné d’Havre Saint-Pierre et de sa Côte-Nord natale. Je l’ai connu en 2009 grâce à une recherche sur les surnoms que j’effectuais en Nouvelle-Acadie. Il faisait la même démarche de son côté, dans son village. On s’était échangé nos listes de surnoms. À cette époque, on rêvait surnoms !

En mars 2020 (juste avant la pandémie), j’ai enfin eu le privilège de le rencontrer en personne alors que je donnais une formation sur la médiation du patrimoine vivant à Baie-Comeau. Il n’avait jamais lâché de récolter des surnoms. Il était rendu à Sept-Iles dans ses collectes ! Dans le cadre de la formation, il avait imaginé un grand projet qui permettrait d’achever sa quête et de la mettre à l’honneur dans l’espace public. Il l’avait nommé : PAYS DU DEDANS.

Un travail d’exception

Je me permets de vous partager un extrait de son immense travail. Il m’envoyait souvent des listes de surnoms. La dernière reçue date de décembre 2021.

Carreau-d’Pique : Evrade BOUDREAU (1892-1979) Né aux Îles de la Madeleine. Marié à Sept-Îles (SJ) en 1920, avec Louise BOURGEOIS. « Électricien », puis « Chef électricien » pour la Gulf Pulp & Paper Co. Décédé à Sept-Îles. Lorsque fâché il disait : Maudit Carreau de Pique ! Ils s’installèrent à Sept-Îles, lui et sa famille, lorsque Clarke City a fermé.

Guy travaillait pour Parcs Canada à Havre-Saint-Pierre comme guide, interprète et chercheur. Il était sûrement un des meilleurs de l’organisation ! Mes tantes ont eu la chance se faire guider par lui.

Récemment, il m’avait envoyé un livre qu’il avait écrit sur les mots de vocabulaire de son coin de pays, « Havre Saint-Pierre 101 – De quoi s’amariner… Abécédaire, petites histoires et anecdotes ». J’ai même reçu une carte postale de sa part dernièrement. Je ne me doutais pas que sa vie achevait.

Bon repos éternel Guy ! Et merci pour ton legs exceptionnel à ta communauté 🙏

Je souhaite que toutes tes recherches soient mises à l’honneur et bien conservées pour les générations futures. Tu étais tel un marcheur de Compostelle marchant sur les traces du patrimoine nord-côtier.

Mes sympathies à toute sa famille et amis.

Reconnaissance nationale pour son travail d’éducation et de transmission des traditions en Nouvelle-Acadie

Lire la suite