Articles

Dimanche, on joue ! sur La bastringue

Cette semaine à  « Dimanche, on joue ! [EN DIRECT] », le jeu de la chaise musicale se fera sur la mélodie et la chanson de La bastringue. Rappelons que Philippe Jetté et Mélanie Boucher lancent un défi à l’ensemble de la population tous les dimanches soirs de confinement (COVID-19) à 19 h 30 sur la page Facebook « Philippe Jetté / Médiateur du patrimoine vivant ». Le défi est de bâtir ensemble un record de participation au jeu de la chaise musicale. Les citoyens, les musiciens et les chanteurs sont conviés à prendre part à ce jeu universel le dimanche 26 avril 2020.

SAVIEZ-VOUS QUE…

  • La bastringue est une chanson composée, en partie, par Mary Travers (Mme Édouard Bolduc), surnommée La Bolduc, sur un air traditionnel. Son inspiration lui vient d’une chanson brève et d’une pièce instrumentale traditionnelles.
  • La bistringue est une partie de danse, la sixième partie du quadrille français. Elle est aussi la finale du set carré, aussi appelée « Les femmes au centre, les hommes font le tour ».
  • La bistringue ou bastringue est aussi une pièce instrumentale d’accompagnement de la danse en 2/4. La pièce était très connue en Angleterre au 19e siècle sous différents titres : « Ninepins », « Oats, Peas and Beans », etc. Kerr’s publie une version en 6/8 vers 1876 sous le titre « Voulez-vous danser ». La plus vieille version anglaise, datant de 1820, est en 6/8 et s’intitule « Portuguese dance ». La première partie de la mélodie serait d’origine française (originalement en 6/8) tandis que la deuxième partie viendrait de la pièce « Mrs. Moray of Abercairny », un strathspey écossais transformé en reel au Québec.
  • Édouard-Zotique Massicotte recueille une chanson brève intitulé La bistringue en 1917 et 1918, notamment, auprès d’Étienne Poitras, Mme N-E Dionne, François Saint-Laurent et Vincent-Ferrier de Repentigny. Cette chanson serait peut-être à l’origine une ronde chantée française. Conrad Laforte répertorie une chanson nommée « Au chapeau de Napoléon » (V, D-487) : « Au chapeau de Napoléon / Mademoiselle, voulez-vous danser ? / Non, monsieur, j’ai trop mal au pied / Qu’avez-vous donc à ce pied / C’est une abeille qui m’a piquée ». Cette chanson est connu en Suisse et en France sous forme de danse ronde.
  • Le Trio d’Henri, composé d’Henri Lacroix, Isidore Soucy et Donat Lafleur, enregistre une danse chantée en 1928 intitulée La bastringue.
  • Mme Bolduc endisque La bastringue en 1930, en dialogue avec Ovila Légaré.
  • Louis Blanchette et Alphonse Roussel enregistrent le Reel bastringue en 1937.
  • Le violoneux Isidore Soucy endisque la mélodie La bastringue en 1938 avec Donat Lafleur à l’accordéon.
  • Le premier couplet de la chanson fait partie de la mémoire collective des Québécois.

Dimanche, on joue ! [EN DIRECT]

Philippe Jetté et Mélanie Boucher souhaitent élever un record de participation au jeu de la chaise musicale

Lire la suite

Chansons transmises au Festival des Festivals Trad

Philippe Jetté et Mélanie Boucher ont offert un atelier de transmission de chansons traditionnelles pour toute la famille lors du Festival des Festivals Trad En Direct du Conseil québécois du patrimoine vivant le 20 mars 2020 pendant le confinement COVID-19. Plus de cent cinquante foyers à travers le Québec, l’Amérique et même d’Europe ont pris part à cette expérience. Le but était que les participants apprennent les chansons et les rechantent en famille ou en solo durant la période de confinement. Voici des aide-mémoires sonores des chansons.

Enregistrements sonores des six chansons partagées à l’atelier

  • Jean Petit
  • Un petit pouce qui danse
  • Trois petits minous
  • Pierrot n’a pas…
  • La perdriole
  • Le yâbe est dans la ville

 

 

Dimanche, on joue à la chaise musicale ! | Record de participation

Les Québécois de tous âges et toute la planète sont invités à bâtir ensemble un record de participation au jeu de la chaise musicale. Le défi sera lancé tous les dimanches soirs à 19 h 30 jusqu’à la fin du confinement COVID-19. Connectez-vous En direct de l’événement Facebook à 19 h 28. Les musiciens sont conviés à accompagner notre joueur d’accordéon, Philippe Jetté, dans le confort de leur salon ou de leur cuisine. Mélanie Boucher, experte en « tasse ton voisin pis vole la chaise », vous guidera tout au long du jeu. Filmez-vous en train de jouer et partagez-nous vos vidéos !

Retrouvons le plaisir de jouer collectivement.

Ça va bien aller !

Reel à jouer (29 mars) : Reel de Bellechasse (Ré; accord : ré, sol, la).

Atelier au Festival des Festivals Trad En Direct

Le Conseil québécois du patrimoine vivant tient une première édition du Festival des Festivals Trad En Direct de sa page Facebook, entre 11 h et 22 h, le samedi 28 mars 2020. Philippe Jetté et Mélanie Boucher animeront un atelier de transmission de chansons traditionnelles pour toute la famille d’une durée de 45 minutes à 11 h 15. Le duo invitent la communauté Facebook (enfants, parents, grands-parents) à apprendre des chansons de tradition orale pour adultes et pour enfants afin de se divertir en solo ou en famille pendant le confinement COVID-19.

Consultez la programmation complète ci-bas. Connectez-vous dès 11 h en cliquant ICI.

Chansons pour toute la famille en direct sur Facebook

Philippe Jetté et Mélanie Boucher égayerons la vie des familles québécoises et d’ailleurs qui vivent un confinement suite aux mesures liées à la pandémie du COVID-19 le jeudi 26 mars 2020 dès 19 h 30. Le duo propose une soirée de chansons traditionnelles pour les petits et les grands dans le confort de leur foyer. La prestation sera diffusée en direct sur le groupe Facebook Ça va bien aller! – Mouvement Positif – Covid 19. Connectez-vous et répondez aux chansons !

 

C’est quoi « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » ?

Prix Innovation pour « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! »

Philippe Jetté et Mélanie Boucher se sont vus décerner le prix Innovation à la 28e édition des Grands Prix Desjardins de la Culture de Lanaudière, le 20 septembre dernier. Les deux interprètes et cocréateurs sont très fiers de cette reconnaissance visant à récompenser l’innovation du projet Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! Les deux artistes ont été accompagnés par la comédienne Marie-Joanne Boucher dans la création de cet essai vivant sur la chanson traditionnelle croisant théâtre, spectacle, veillée traditionnelle et médiation culturelle.

« Nous sommes fiers de contribuer à l’innovation dans le domaine de la culture afin de permettre aux citoyens de faire des prises de conscience sur la très grande richesse de nos traditions », confie Philippe Jetté, producteur, concepteur, interprète et coauteur du projet. Mélanie Boucher se dit très heureuse et toucher par cette récompense. Celle qui dévoile sa relation intime avec son grand-père dans cette présentation unique affirme que « de remporter le prix Innovation grâce au lègue de mon grand-père est certainement le plus bel honneur que je peux lui faire. »

Philippe et Mélanie partagent, avec le public, leur passion pour la chanson traditionnelle, sa pratique et son histoire depuis presqu’un an dans des salons (maisons privées) et divers événements et lieux de diffusion dans Lanaudière et au Québec. Le duo démocratise la tradition et la vulgarise de façon ludique et interactive dans cette présentation qu’ils peuvent qualifier d’exposition vivante sur la chanson traditionnelle, inspirée de la relation de Mélanie avec son grand-père.

Dans une formule conviviale et participative, ils mettent à nu la chanson traditionnelle grâce à des dialogues et des monologues touchants, inspirants et divertissants. Des interactions avec le public viennent pimenter la présentation. L’expérience vécue par les spectateurs démontre que chacun porte un trésor à partager.

Information : page du projet ou 450 397-2313.

Rappelons que « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » est rendu possible grâce au soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec et de la MRC de Montcalm ainsi qu’à l’investissement des artistes.

En nomination aux Grands Prix Desjardins de la culture, catégorie Innovation

L’équipe du projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » est heureuse de vous annoncer sa nomination aux Grands Prix Desjardins de la culture de Lanaudière 2019 dans la catégorie Innovation. Le lauréat sera dévoilé lors du gala qui se déroulera le vendredi 20 septembre prochain au Carrefour culturel de Notre-Dame-des-Prairies (171, rue Curé-Rondeau). Il s’agira de la 28e édition, organisée par Culture Lanaudière.

Ne manquez pas la prochaine représentation à la Chapelle des Cuthbert le 21 septembre dès 19 h 30.

L’équipe

  • Mélanie Boucher (interprète et coauteur)
  • Philippe Jetté (interprète, coauteur, producteur et concepteur)
  • Marie-Joanne Boucher (mise en scène)

« La P’tite semaine trad » : le camp de jour de Tradons

Tradons est fière d’offrir aux jeunes Lanaudois de cinq à douze ans un camp de jour inusité portant sur la chanson, le conte et le jeu traditionnels. Cette année, une semaine de plaisir sera offerte aux Lanaudois, soit celle du 8 juillet 2019. Le camp de jour se déroulera dans une maison privée de L’Assomption (Saint-Gérard-Majella) afin de conserver le caractère chaleureux de la tradition. Un maximum de 12 enfants pourra joindre « La P’tite semaine trad » cette année.

La conceptrice de Tradons et de « La P’tite semaine trad », Mélanie Boucher, explique que l’objectif premier de Tradons est d’abord de permettre aux enfants de se détendre en toute simplicité. Elle souhaite contrer les troubles anxieux à l’adolescence. « Nous vivons dans une société de compétition et de consommation où les individus, et entre autres les enfants et les adolescents, vivent trop de pression », affirme Mélanie Boucher. Tradons est fière d’offrir aux jeunes Lanaudois de cinq à douze ans un camp de jour inusité portant sur la chanson, le conte et le jeu traditionnels. Cette année, une semaine de plaisir sera offerte aux Lanaudois, soit celle du 8 juillet 2019. Le camp de jour se déroulera dans une maison privée de L’Assomption (Saint-Gérard-Majella) afin de conserver le caractère chaleureux de la tradition. Un maximum de 12 enfants pourra joindre « La P’tite semaine trad » cette année.

Les ateliers conçus par Tradons pour « La P’tite semaine trad » vont de pair avec les dernières découvertes scientifiques en psychologie. Ces dernières révèlent que la chanson, la danse et le jeu traditionnels permettent la libération d’hormones apaisantes chez quiconque les pratique. Ces hormones, aussi appelées « hormones du bonheur », aident les enfants à se détendre, donc à moins ressentir les effets néfastes du stress et de l’anxiété.

Le camp « La P’tite semaine trad » s’inscrit dans la prise de conscience actuelle de notre société, qui nous incite à éviter la surconsommation et le gaspillage, pour favoriser le durable et le réutilisable. Au camp, les enfants apprendront que la chanson, le jeu et l’imaginaire – si immatériels soient-ils – sont des ressources inépuisables et facilement accessibles ! Le temps s’arrêtera pour eux. Ils apprendront à se détendre, à chanter, à conter et à jouer, entourés d’autres jeunes, qui ont des affinités semblables aux leurs.

« La P’tite semaine trad » est un projet pensé par Mélanie Boucher et présenté par Tradons, une entreprise lanaudoise, dont les fondements se situent au cœur de la tradition orale.

Informations : www.tradonsensemble.com ou Mélanie Boucher au 450 944-0345.