Articles

C’est quoi « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » ?

« Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! », c’est :

  • Notre passion pour la chanson traditionnelle.
  • Sa pratique, son histoire.
  • Un essai vivant croisant théâtre, spectacle, veillée traditionnelle et médiation culturelle.
  • Une exposition vivante, inspiré de la relation de Mélanie avec son grand-père.
  • Une formule conviviale et participative.
  • Des interactions avec le public.
  • Des dialogues et des monologues touchants, inspirants et ludiques.
  • C’est une mise à nu de la chanson et de notre intimité, dans notre salon,
  • Avec Marie-Joanne Boucher, pour la mise en scène.

Chansons et réflexions intimes, c’est entrer dans l’intimité de la tradition orale !

Prix Innovation pour « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! »

Philippe Jetté et Mélanie Boucher se sont vus décerner le prix Innovation à la 28e édition des Grands Prix Desjardins de la Culture de Lanaudière, le 20 septembre dernier. Les deux interprètes et cocréateurs sont très fiers de cette reconnaissance visant à récompenser l’innovation du projet Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! Les deux artistes ont été accompagnés par la comédienne Marie-Joanne Boucher dans la création de cet essai vivant sur la chanson traditionnelle croisant théâtre, spectacle, veillée traditionnelle et médiation culturelle.

« Nous sommes fiers de contribuer à l’innovation dans le domaine de la culture afin de permettre aux citoyens de faire des prises de conscience sur la très grande richesse de nos traditions », confie Philippe Jetté, producteur, concepteur, interprète et coauteur du projet. Mélanie Boucher se dit très heureuse et toucher par cette récompense. Celle qui dévoile sa relation intime avec son grand-père dans cette présentation unique affirme que « de remporter le prix Innovation grâce au lègue de mon grand-père est certainement le plus bel honneur que je peux lui faire. »

Philippe et Mélanie partagent, avec le public, leur passion pour la chanson traditionnelle, sa pratique et son histoire depuis presqu’un an dans des salons (maisons privées) et divers événements et lieux de diffusion dans Lanaudière et au Québec. Le duo démocratise la tradition et la vulgarise de façon ludique et interactive dans cette présentation qu’ils peuvent qualifier d’exposition vivante sur la chanson traditionnelle, inspirée de la relation de Mélanie avec son grand-père.

Dans une formule conviviale et participative, ils mettent à nu la chanson traditionnelle grâce à des dialogues et des monologues touchants, inspirants et divertissants. Des interactions avec le public viennent pimenter la présentation. L’expérience vécue par les spectateurs démontre que chacun porte un trésor à partager.

Information : page du projet ou 450 397-2313.

Rappelons que « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » est rendu possible grâce au soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec et de la MRC de Montcalm ainsi qu’à l’investissement des artistes.

En nomination aux Grands Prix Desjardins de la culture, catégorie Innovation

L’équipe du projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » est heureuse de vous annoncer sa nomination aux Grands Prix Desjardins de la culture de Lanaudière 2019 dans la catégorie Innovation. Le lauréat sera dévoilé lors du gala qui se déroulera le vendredi 20 septembre prochain au Carrefour culturel de Notre-Dame-des-Prairies (171, rue Curé-Rondeau). Il s’agira de la 28e édition, organisée par Culture Lanaudière.

Ne manquez pas la prochaine représentation à la Chapelle des Cuthbert le 21 septembre dès 19 h 30.

L’équipe

  • Mélanie Boucher (interprète et coauteur)
  • Philippe Jetté (interprète, coauteur, producteur et concepteur)
  • Marie-Joanne Boucher (mise en scène)

« La P’tite semaine trad » : le camp de jour de Tradons

Tradons est fière d’offrir aux jeunes Lanaudois de cinq à douze ans un camp de jour inusité portant sur la chanson, le conte et le jeu traditionnels. Cette année, une semaine de plaisir sera offerte aux Lanaudois, soit celle du 8 juillet 2019. Le camp de jour se déroulera dans une maison privée de L’Assomption (Saint-Gérard-Majella) afin de conserver le caractère chaleureux de la tradition. Un maximum de 12 enfants pourra joindre « La P’tite semaine trad » cette année.

La conceptrice de Tradons et de « La P’tite semaine trad », Mélanie Boucher, explique que l’objectif premier de Tradons est d’abord de permettre aux enfants de se détendre en toute simplicité. Elle souhaite contrer les troubles anxieux à l’adolescence. « Nous vivons dans une société de compétition et de consommation où les individus, et entre autres les enfants et les adolescents, vivent trop de pression », affirme Mélanie Boucher. Tradons est fière d’offrir aux jeunes Lanaudois de cinq à douze ans un camp de jour inusité portant sur la chanson, le conte et le jeu traditionnels. Cette année, une semaine de plaisir sera offerte aux Lanaudois, soit celle du 8 juillet 2019. Le camp de jour se déroulera dans une maison privée de L’Assomption (Saint-Gérard-Majella) afin de conserver le caractère chaleureux de la tradition. Un maximum de 12 enfants pourra joindre « La P’tite semaine trad » cette année.

Les ateliers conçus par Tradons pour « La P’tite semaine trad » vont de pair avec les dernières découvertes scientifiques en psychologie. Ces dernières révèlent que la chanson, la danse et le jeu traditionnels permettent la libération d’hormones apaisantes chez quiconque les pratique. Ces hormones, aussi appelées « hormones du bonheur », aident les enfants à se détendre, donc à moins ressentir les effets néfastes du stress et de l’anxiété.

Le camp « La P’tite semaine trad » s’inscrit dans la prise de conscience actuelle de notre société, qui nous incite à éviter la surconsommation et le gaspillage, pour favoriser le durable et le réutilisable. Au camp, les enfants apprendront que la chanson, le jeu et l’imaginaire – si immatériels soient-ils – sont des ressources inépuisables et facilement accessibles ! Le temps s’arrêtera pour eux. Ils apprendront à se détendre, à chanter, à conter et à jouer, entourés d’autres jeunes, qui ont des affinités semblables aux leurs.

« La P’tite semaine trad » est un projet pensé par Mélanie Boucher et présenté par Tradons, une entreprise lanaudoise, dont les fondements se situent au cœur de la tradition orale.

Informations : www.tradonsensemble.com ou Mélanie Boucher au 450 944-0345.

« Chansons et réflexions intimes » poursuit sa tournée !

Philippe Jetté et Mélanie Boucher, les deux interprètes du projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! », poursuivent leur tournée au Québec. Ils visiteront quatre salons (maisons privées), un festival et une bibliothèque :

  • 2 février : Chez Gisèle et Marcel Laurin à Saint-Jacques (privé)
  • 9 février : Chez Marjorie Pitre à Saint-Esprit (privé)
  • 23 février : Chez Diane Miron à Saint-Thomas (privé)
  • 4 avril : Au presbytère, Festitrad de la Ville de Saint-Gabriel à 20 h (ouvert à tous, gratuit)
  • 5 avril : Chez Chantal Lalonde à Mascouche (ouvert à tous), en partenariat avec la SODAM
  • 14 avril : À la Bibliothèque de Montmagny à 13 h 30 (ouvert à tous), présenté par le Carrefour mondial de l’accordéon, en partenariat avec la Ville de Montmagny, la bibliothèque et l’École de musique de Montmagny.

 

L’équipe travaille maintenant sur la continuité de sa tournée provinciale pour l’été et l’automne 2019. Suivez les activités du projet sur Facebook.

RÉACTIONS DU PUBLIC ET DE L’ÉQUIPE

Le public attentif est charmé par les réflexions, la variété du répertoire et l’analyse historique des chansons traditionnelles. « Je ne pensais pas que ça venait de si loin », lance une spectatrice. La présentation fait prendre conscience de l’ancienneté de certaines chansons datant du Moyen Âge. « On a beaucoup apprécié l’histoire qui entoure les chansons », a témoigné l’assistance. « On a même vu des gens versés des larmes lorsque j’ai interprété une complainte traitant du suicide », s’étonne Mélanie Boucher, interprète et cocréatrice.

Mélanie Boucher et Philippe Jetté y dévoilent la relation intime qu’ils entretiennent avec la chanson traditionnelle. Le public y découvre que la chanson permet de garder ses proches biens vivants grâce à la transmission et aux liens qu’elle permet de tisser entre les générations. La démonstration de la relation fusionnelle entre Mélanie et son grand-père a ému le public. « On est allé jusqu’au cœur de la chanson traditionnelle et de son intimité. Les gens se sont reconnus en eux », rapporte Marie-Joanne Boucher, metteure en scène.

Philippe Jetté se dit très satisfait du résultat de cette nouvelle création. « Nous sommes arrivés à la vision imaginée au départ », affirme le concepteur, producteur, interprète et cocréateur du projet. Il croit que cet outil d’intervention culturelle original, amusant et touchant, basé sur l’humain, a un avenir prometteur. « Il permet à monsieur et madame tout le monde de bien cerner la richesse de la chanson traditionnelle dans une formule conviviale et participative. » L’expérience vécue par les spectateurs démontre que chacun porte un trésor à partager grâce à l’universalité de la pratique de la chanson traditionnelle avec, notamment, les comptines et les berceuses, souvent connues du grand public.

 

« Chansons et réflexions intimes » charme le public

Le Musée d’art de Joliette était bondé pour la première de « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! », le 18 octobre dernier. Philippe Jetté et Mélanie Boucher ont surpris l’assistance avec leur présentation audacieuse. Celle-ci mélange le théâtre, le spectacle, la veillée traditionnelle et la médiation culturelle. Les rires, la participation du public et même les larmes étaient au rendez-vous.

Le public attentif a été charmé par les réflexions, la variété du répertoire et l’analyse historique des chansons traditionnelles. « Je ne pensais pas que ça venait de si loin », lance une spectatrice. La présentation fait prendre conscience de l’ancienneté de certaines chansons datant du Moyen Âge. « On a beaucoup apprécié l’histoire qui entoure les chansons », a témoigné l’assistance. « On a même vu des gens versés des larmes lorsque j’ai interprété une complainte traitant du suicide », s’étonne Mélanie Boucher, interprète et cocréatrice.

Mélanie Boucher et Philippe Jetté y dévoilent la relation intime qu’ils entretiennent avec la chanson traditionnelle. Le public y découvre que la chanson permet de garder ses proches biens vivants grâce à la transmission et aux liens qu’elle permet de tisser entre les générations. La démonstration de la relation fusionnelle entre Mélanie et son grand-père a ému le public. « On est allé jusqu’au cœur de la chanson traditionnelle et de son intimité. Les gens se sont reconnus en eux », rapporte Marie-Joanne Boucher, metteure en scène.

Philippe Jetté se dit très satisfait du résultat de cette nouvelle création. « Nous sommes arrivés à la vision imaginée au départ », affirme le concepteur, producteur, interprète et cocréateur du projet. Il croit que cet outil d’intervention culturelle original, amusant et touchant, basé sur l’humain, a un avenir prometteur. « Il permet à monsieur et madame tout le monde de bien cerner la richesse de la chanson traditionnelle dans une formule conviviale et participative. » L’expérience vécue par les spectateurs démontre que chacun porte un trésor à partager grâce à l’universalité de la pratique de la chanson traditionnelle avec, notamment, les comptines et les berceuses, souvent connues du grand public.

Une tournée de salons

Le tandem Boucher-Jetté a entamé, le 20 octobre dernier, une tournée de six salons, dans des maisons privées de Lanaudière. Les Lanaudois étaient invités à soumettre leur candidature pour accueillir « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » dans le confort de leur foyer. Six familles ont été sélectionnées : Nicole Lafortune (Joliette), Patricia Pauzé (Saint-Jacques), Marjorie Pitre (Saint-Esprit), Gisèle et Marcel Laurin (Saint-Jacques), Diane Miron (Saint-Thomas) et Chantal Lalonde (Mascouche).

Le duo prévoit tourner leur nouvelle création dans des lieux de diffusion dès le printemps prochain.

Information : www.traditionsvivantes.com. Suivez les activités du projet sur Facebook au www.fb.com/philippe.jette.mediateur.patrimoine.vivant/.

Rappelons que le projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » est rendu possible grâce au soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec et de la MRC de Montcalm dans le cadre de l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité de Lanaudière. La première du projet était présentée par Philippe Jetté en partenariat avec le Musée d’art de Joliette et la Ville de Joliette.

Première de « Chansons et réflexions intimes » au Musée d’art de Joliette

Vivez l’intimité de la tradition orale avec Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert !

Le Musée d’art de Joliette, la Ville de Joliette et Philippe Jetté présentent, en exclusivité, la première du projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » au Musée le jeudi 18 octobre 2018 à 19 h 30 (145, rue du Père-Wilfrid-Corbeil). Cette présentation lancera une tournée de six salons, dans des maisons privées de Lanaudière. Cet événement ouvert à tous est à contribution volontaire.

Le projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » consiste à explorer la vie familiale de la chanson traditionnelle d’une héritière naturelle de cette pratique, Mme Mélanie Boucher, ainsi que d’autres familles lanaudoises, et de rendre accessible à la collectivité cette réalité culturelle de la sphère privée, par une création unique en son genre, soit un essai vivant sur la chanson de tradition orale croisant le théâtre, le spectacle, la veillée traditionnelle et la médiation culturelle.

L’équipe de création, composée de Mélanie Boucher, Philippe Jetté et Marie-Joanne Boucher, est impatiente de vous présenter le résultat de leur démarche novatrice. « Cette présentation permet aux citoyens de vivre une expérience culturelle enracinée dans la tradition familiale. Elle leur permet de plonger dans l’intimité de la tradition orale et de découvrir la richesse et la diversité de la pratique de la chanson traditionnelle », évoque Philippe Jetté, initiateur du projet. À l’aube de la quarantaine, Mélanie Boucher désirait partager son héritage familial. « Ce projet me permet d’inviter les gens au cœur de ma cellule familiale pour partager ma relation passionnelle et intime avec la chanson traditionnelle et pour faire revivre mon grand-père à travers ma voix et la leur », mentionne celle qui transporte, depuis son jeune âge, les chansons de son aïeul. Marie-Joanne Boucher trouve ce projet essentiel. « Le souvenir et la transmission nous forgent en tant que société certes, mais c’est dans l’intimité qu’ils sont les plus florissants », affirme la metteure en scène.

Mélanie Boucher (coauteure et interprète), Marie-Joanne Boucher (metteure en scène) et Philippe Jetté (producteur, coauteur et interprète).

Dans une atmosphère intime et chaleureuse, le tandem Boucher-Jetté présentera la chanson traditionnelle sous toutes ses formes (à répondre, ballade, comptine, berceuse, etc.). Ils proposeront des réflexions sur la pratique du chant (transmission, contexte de pratique et historique), le récit et le contexte social des chansons.

SYNOPSIS

Deux amoureux de la chanson traditionnelle (Philippe Jetté et Mélanie Boucher) se retrouvent le soir et chantent pour partager, dans un salon, leur répertoire et leurs réflexions sur la pratique du chant traditionnel. Le spectateur s’imprègne tranquillement de leur univers. Soudainement, le public est interpellé par une question. Les spectateurs deviennent alors des participants de la pièce. Ils se retrouvent à veiller au salon en répondant aux chansons ainsi qu’en partageant leur répertoire, leurs réflexions et leur rapport à cette pratique. Une interaction s’installe entre les interprètes et le public. La soirée vire en veillée traditionnelle festive. Les citoyens vivent une expérience sociale vraisemblable.

Information : www.traditionsvivantes.com ou 450 397-2313. Suivez les activités du projet sur Facebook au www.fb.com/philippe.jette.mediateur.patrimoine.vivant/.

Rappelons que le projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » est rendu possible grâce au soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec et de la MRC de Montcalm dans le cadre de l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité de Lanaudière.

Accueillez un projet novateur dans votre salon !

Philippe Jetté et Mélanie Boucher, les deux interprètes du projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! », sont à la recherche de gens pouvant les accueillir pour une présentation innovante dans leur salon à l’automne 2018 ou à l’hiver 2019.

Cette démarche novatrice présentera, dans six salons de chaumières lanaudoises (maisons privées), la rencontre du répertoire familial de Mme Boucher et de M. Jetté ainsi que le répertoire entendu et recueilli auprès d’autres familles lanaudoises.

« Nous sommes à la recherche de familles désirant nous accueillir dans leur salon pouvant contenir une vingtaine de personnes le temps d’une soirée conviviale. Les maîtres de la maison auront la chance d’inviter leur entourage à participer à cette expérience culturelle. Ils doivent avoir une capacité à mobiliser leurs proches », lance Philippe Jetté, initiateur du projet. Seule une contribution volontaire sera demandée aux participants.

Le projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » consiste à explorer la vie familiale de la chanson traditionnelle d’une héritière naturelle de cette pratique, Mme Mélanie Boucher, et de rendre accessible à la collectivité lanaudoise cette réalité culturelle de la sphère privée, par une création unique en son genre, soit un essai vivant sur la chanson de tradition orale croisant le théâtre, le spectacle, la veillée traditionnelle et la médiation culturelle. La mise en scène du projet est assurée par la comédienne lanaudoise Marie-Joanne Boucher.

Surveillez la première de cette présentation qui aura lieu cet automne dans un lieu public de la Ville de Joliette.

Contactez-nous pour participer.

Rappelons que le projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » est rendu possible grâce au soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec et de la MRC de Montcalm dans le cadre de l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité de Lanaudière.

Chansons et réflexions intimes au CRAPO

Dans l’intimité de la tradition orale

Les deux interprètes du projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! », Philippe Jetté et Mélanie Boucher, seront de passage au CRAPO le 25 mars prochain à 14 h (187, rue Ste-Louise, St-Jean-de-Matha). Ils partageront avec le public une présélection du répertoire de leur essai vivant sur la chanson traditionnelle en formule de médiation culturelle dans le but d’interagir avec le public sur la diversité du répertoire, la pratique du chant et sa continuité ainsi que le récit des chansons. Cette démarche nourrira le processus créatif de l’œuvre. Participez à cette démarche de création !

Le projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » consiste à explorer la vie familiale de la chanson traditionnelle d’une héritière naturelle de cette pratique, Mme Mélanie Boucher, et de rendre accessible à la collectivité lanaudoise cette réalité culturelle de la sphère privée, par une création unique en son genre, soit un essai vivant sur la chanson de tradition orale croisant le théâtre, le spectacle, la veillée traditionnelle et la médiation culturelle.

Cette démarche novatrice présentera à l’automne, dans six salons de chaumières lanaudoises (maisons privées), la rencontre du répertoire familial de Mme Boucher et de M. Jetté ainsi que le répertoire entendu et recueilli auprès d’autres familles lanaudoises. Une démarche de documentation (entrevues et collectes de répertoire) auprès d’héritiers de la tradition chantée de Lanaudière fait également partie du projet.

Rappelons que cette initiative de Philippe Jetté se veut un moment de partage et de prise de conscience sur une riche tradition culturelle accessible à tous, la pratique de la chanson de tradition orale. Un des buts du projet est d’identifier des pistes de solutions citoyennes pour la continuité de la pratique du chant traditionnel. Ce projet est rendu possible grâce au soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec et de la MRC de Montcalm.

Philippe Jetté dévoile un projet novateur de médiation culturelle





Philippe Jetté propose une fois de plus une démarche novatrice de médiation culturelle portant sur la chanson traditionnelle. Il s’adjoint, pour ce faire, d’une équipe de création inusitée, soit Mélanie Boucher (chanteuse et porteuse de tradition), Marie-Joanne Boucher (comédienne et metteure en scène), Danielle Martineau (spécialiste de la tradition chantée) et les citoyens de Lanaudière.

Le projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » consiste à explorer la vie familiale de la chanson traditionnelle d’une héritière naturelle de cette pratique, Mme Mélanie Boucher, et de rendre accessible à la collectivité lanaudoise cette réalité culturelle de la sphère privée, par une création unique en son genre, soit un essai vivant sur la chanson de tradition orale croisant le théâtre, le spectacle, la veillée traditionnelle et la médiation culturelle.

Cette démarche novatrice présentera, dans six salons de chaumières lanaudoises (maisons privées), la rencontre du répertoire familial de Mme Boucher et de M. Jetté ainsi que le répertoire entendu et recueilli auprès d’autres familles lanaudoises. Une démarche de documentation (entrevues et collectes de répertoire) est présentement en cours auprès d’héritiers de la tradition chantée de Lanaudière.

Dans une atmosphère intime et chaleureuse, le tandem présentera la chanson traditionnelle sous toutes ses formes (à répondre, ballade, comptine, berceuse, etc.). Ils proposeront des réflexions sur la pratique du chant (transmission, contexte de pratique et historique), le récit et le contexte social des chansons. De plus, ils identifieront des pistes de solutions citoyennes pour la continuité de la pratique du chant traditionnel. « Nous voulons échanger avec les gens sur le futur de ce mode d’expression traditionnel. Nous jonglons, au quotidien, avec des questionnements et nous souhaitons les partager avec la population », mentionne Philippe Jetté, initiateur et producteur du projet. Il donne un exemple : « Comment inclure la chanson dans notre mode de vie effréné ? »

SYNOPSIS

Deux amoureux de la chanson traditionnelle se retrouvent le soir et chantent pour partager, dans un salon, leur répertoire et leurs réflexions sur la pratique du chant traditionnel. Le spectateur s’imprègne tranquillement de leur univers. Soudainement, le public est interpellé par une question. Les spectateurs deviennent alors des participants de la pièce. Ils se retrouvent à veiller au salon en répondant aux chansons ainsi qu’en partageant leur répertoire, leurs réflexions et leurs solutions pour la continuité de cette pratique. Une interaction s’installe entre les interprètes et le public. La soirée vire en veillée traditionnelle festive. Les citoyens vivent une expérience sociale vraisemblable.

PARTENAIRES

La première de « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » sera présentée en partenariat avec la Ville de Joliette à l’automne 2018. Le CRAPO de Lanaudière, quant à lui, accueillera, en mars prochain, une activité de médiation culturelle où les deux interprètes du projet partageront le répertoire ciblé, en plus d’échanger avec les citoyens sur la pratique du chant et le récit des chansons. Plusieurs partenaires participeront également à l’effort de promotion de ce projet novateur : Lanaudière : Mémoire et Racines, SODAM, Archives Lanaudière, Centre du patrimoine vivant de Lanaudière et MRC de D’Autray.

Le projet est rendu possible grâce au soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec et de la MRC de Montcalm grâce à l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité de Lanaudière.

UN VISUEL FORT

L’équipe de Blanko, une entreprise de création numérique joliettaine, a été mandatée pour développer l’image de marque du projet. Le visuel de « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! » se veut humain et chaleureux. La typographie déstructurée, les illustrations faites à la main et l’agencement des couleurs rappellent l’atmosphère intime et chaleureuse qui règne au cœur des salons de chaumières lanaudoises, lieu de rassemblement des soirées traditionnelles québécoises.

Information : www.traditionsvivantes.com ou 450 397-2313. Suivez les activités du projet sur Facebook au www.fb.com/philippe.jette.mediateur.patrimoine.vivant/.

Rappelons que Philippe Jetté est intervenant en traditions vivantes, consultant, câlleur et musicien (accordéon, pieds, voix) dans le groupe Belzébuth et le Duo Jetté-Simard. Il est aussi l’un des personnages principaux du documentaire Les Acadiens du Québec : Lanaudière, mémoire vivante d’Acadie réalisé par Phil Comeau.


Image de marque du projet