Articles

Un tour du chapeau pour la suite du geste!

À nouveau, au début du mois de décembre, la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray a invité les participants et collaborateurs de Pour la suite du geste… rassemblons-nous! à célébrer la fin de la deuxième année de son populaire projet. Cette soirée festive a réuni plus de 50 personnes dans la salle des maires de la MRC à Berthierville.

Une surprise de taille les attendait alors qu’un administrateur de l’Association québécoise des interprètes du patrimoine (AQIP) était sur place afin de remettre le Prix du mérite en interprétation du patrimoine, volet communautaire à la MRC. Le président du Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV) avait également préparé une capsule audiovisuelle pour féliciter les participants. Le premier prix de l’histoire du CQPV avait été octroyé à la MRC quelques semaines auparavant.

« Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, le projet accueille un troisième prix en 2018, rien de moins que la triple couronne. C’est colossal! Une grande partie de ce triomphe vous revient », a mentionné Mme Marie-Pier Aubuchon, présidente du comité culturel de la MRC et mairesse de La Visitation-de-l’Île-Dupas, après la remise.

Le directeur général de la MRC, Bruno Tremblay, a déclaré que « Pour la suite du geste… rassemblons-nous ! » est un des projets les plus importants que la MRC ait piloté. À ses yeux, les prix obtenus montrent le niveau de qualité des artisans et l’implication des acteurs.

La vague de reconnaissance s’était amorcée par l’attribution du prix Patrimoine obtenu lors des Grands prix Desjardins de la culture de Lanaudière en septembre dernier. En plus de partager ces honneurs, l’objectif de cette rencontre était de rassembler les apprentis artisans et leurs mentors et de relever leurs efforts et leur persévérance en compagnie des partenaires du projet. L’exposition de leurs œuvres, dans le cadre d’un concours, a permis de récompenser celles et ceux s’étant distingués. À la suite d’une période de votes, sept prix ont été décernés aux apprenants et expérimentés.

Voici un aperçu des lauréats :

Catégorie Tissage apprenant : Colette Plante
Catégorie Tissage Expérimenté : Cécile Boulard
Catégorie Fléché apprenant : Isabelle Charette
Catégorie Fléché Expérimenté : Maryse Saint-Amand
Catégorie Gossage de cups apprenant : Colette Plante
Catégorie Gossage de cups Expérimenté : Jean-Claude Charpentier et Jean-Louis Roy (ex æquo)
Catégorie Coup de coeur : Jean-Claude Charpentier

Un prix spécial a été remis à M. Jean-Louis Roy, de Mandeville, pour son engagement et sa grande implication dans la réussite du projet et la continuité du gossage de cups.

Le comité de suivi du projet a aussi donné un avant-goût de la programmation à venir pour la session d’hiver. Les Fléchées rencontres se tiendront les samedis 9 février et 13 avril 2019 de 13 h 30 à 16 h 30 au chalet des loisirs de Saint-Cuthbert. Une contribution de 10 $ est demandée pour y prendre part.

Les ateliers de l’activité Gossez vous une tasse créative! auront lieu les samedis 2, 9, 16 et 23 février prochain dès 10 h à la sacristie de l’église de Mandeville. Ses participants devront débourser 25 $ pour la session. Finalement, les amateurs de tissage se verront offrir l’activité Le tissage, à l’endroit et à l’envers les mardis 12 et 19 mars 2019 dès 18 h 30 au local du Cercle de Fermières de Saint-Gabriel. Une contribution de 10 $ est demandée pour les deux ateliers.

En tout temps, la programmation est disponible sur le site Internet de la MRC au www.mrcautray.qc.ca/culture-et-patrimoine ou au www.culturepatrimoineautray.ca. Les inscriptions sont reçues au 450 836-7007 poste 2528 ou par courrier électronique à sproulx@mrcautray.qc.ca.

Pour la suite du geste… rassemblons-nous! est réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la MRC de D’Autray dans le cadre de l’Entente de développement culturel 2018-2020. Philippe Jetté, médiateur culturel et intervenant en traditions vivantes, assure une collaboration.

Retour des ateliers de transmission des savoir-faire traditionnels!

Après plusieurs semaines de préparation, la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray a dévoilé sa programmation automnale de Pour la suite du geste… rassemblons-nous!, une initiative culturelle qu’elle a développée valorisant l’artisanat traditionnel.

De septembre à décembre, la population d’autréenne pourra à nouveau participer à des ateliers de transmission de savoir-faire liés au tissage, au fléché et au gossage de cup. Les ateliers demeurent gratuits pour les enfants. Une inscription est nécessaire pour y prendre part, soit par téléphone au 450 836-7007 poste 2528 ou par courrier électronique à sproulx@mrcautray.qc.ca.

La programmation détaillée est disponible au www.culturepatrimoineautray.ca moyennant un clic sur l’onglet En cours.

Explorer la richesse du tissage (série d’ateliers d’initiation et de perfectionnement)

  • Jeudis 4, 11, 18 et 25 octobre à 18 h 30 au 2150, rue Principale à Saint-Norbert
  • Mardis 30 octobre et 6, 13, 20 novembre à 18 h 30 au 5111, Chemin du Lac à Saint-Gabriel-de-Brandon

Grâce aux membres passionnés des Cercles de Fermières de Saint-Gabriel et Saint-Norbert, les apprentis et plus expérimentés exploreront le tissage en créant plusieurs échantillons selon différents pédalages. Ils pourront également apprendre les étapes préalables au tissage : la lecture d’un patron, la création de fiches techniques, la connaissance des fibres et le montage d’un métier à tisser. Un montant de 20 $ est demandé pour la session.

Les Journées fléchées (série d’ateliers d’initiation et de perfectionnement)

  • Samedis 13, 20 et 27 octobre à 9 h 30 à 15 h 30 au chalet des loisirs de Saint-Cuthbert (1944, rue Principale)

Animés par Mme Marie-Berthe Guibault, sommité mondiale en fléché, ces ateliers donneront la chance aux participants de bien connaître cette technique unique au monde. Un apprentissage des motifs traditionnels de base conduira à la production de pièces tels un porte-clés, un ruban à chapeau ou une parure de cou. Pour ces trois ateliers, la contribution est de 30 $. Les inscrits sont invités à apporter leur lunch, ils pourront alors échanger avec madame Guibault et en savoir plus sur l’histoire du fléché.

Gossez votre trophée de chasse!
  • Samedis 3, 10, 17 novembre et 1er décembre à 10 h à la sacristie de l’église de Mandeville (278, rue Desjardins)
Profitant d’un partenariat avec le Comité Patrimoine de Mandeville, ces ateliers seront animés par l’expert en la matière M. Jean-Louis Roy. Selon le même principe que l’an 1, la population sera conviée à une chasse aux cups le samedi 20 octobre dès 13 h 30. Le point de rencontre sera le parvis de l’église de Mandeville. Ensuite, les participants se dirigeront vers la forêt pour identifier et cueillir des loupes d’arbre. À noter qu’en cas de pluie, l’activité sera remise au dimanche. La récolte mettra la table aux ateliers de gossage de cups, une technique qui consiste à sculpter, à l’aide d’une gouge, une tasse en bois. Le coût pour la session est de 25 $, il inclut la chasse aux cups et les quatre ateliers.
Ciné-causeries
Une nouveauté est proposée par la MRC alors que des ciné-causeries se tiendront à Lavaltrie et à Lanoraie en septembre. Ces activités se veulent un moment de rencontre et d’échanges à propos des trois traditions à développer. Des porteurs de traditions et des praticiens y partageront l’univers de leur héritage. La présentation de la série documentaire Pour la suite du geste…, réalisée par Iphigénie Marcoux-Fortier, sera un levier pour la causerie. La bibliothèque Ginette-Rivard-Tremblay de Lanoraie abordera le fléché le vendredi 7 septembre dès 19 h, alors que le Café culturel de la Chasse-galerie de Lavaltrie traitera du tissage le mardi 25 septembre dès 14 h ainsi que du gossage de cups dès 19 h.
De son côté, le Coffre des savoir-faire d’autréens est toujours en circulation dans les bibliothèques et événements du territoire de la MRC. Celui-ci expose dans une formule réduite la pratique du tissage, du fléché et du gossage de cup. En plus d’y voir les documentaires, il est possible de toucher les produits et de lire des textes exposant l’origine des techniques ancestrales.
Pour la suite du geste… rassemblons-nous! est réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la MRC de D’Autray dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel 2018-2019-2020. Philippe Jetté, médiateur culturel et intervenant en traditions vivantes assure une collaboration.

La reconnaissance de la passation émeut dans D’Autray

Le 5 décembre dernier, plus d’une cinquantaine de participants au projet culturel Pour la suite du geste… rassemblons-nous! et de nombreux élus se sont réunis à la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray, lors d’une soirée festive et remplie d’émotions afin de souligner la fin de la première phase de l’initiative.

L’objectif de cette rencontre était de rassembler les apprentis artisans et leurs mentors afin de célébrer et de récompenser leurs efforts et leurs persévérances, mais aussi d’obtenir l’opinion des participants sur ce qui a été accompli jusqu’à présent et de connaître leurs attentes pour la prochaine phase du projet. L’exposition de leurs œuvres, dans le cadre d’un concours, a permis de constater la réussite du projet.

« Tout au long de la soirée, la fierté, la satisfaction et l’émotion étaient palpables, tant pour les transmetteurs de savoir-faire que pour les apprentis. L’impact du projet sur la collectivité est incontestable », a expliqué Mme Marie-Julie Asselin, agente de développement culturel de la MRC, en réaction à l’activité.

Théo Coutu (7 ans) et Chantal Hénault entourés de leur mentor Jean-Louis Roy et des porteurs du projet, Philippe Jetté et Marie-Julie Asselin.

« C’était beau de voir la reconnaissance des apprentis envers leurs mentors pour la passation de leur geste, de leur tradition », a quant à lui exprimé, M. Philippe Jetté, chargé de projet pour la MRC.

À la suite d’une période de votes fort populaire, le compte a mené à un résultat ex æquo pour deux oeuvres. Chacune issue des ateliers de gossage de cups présentés à Mandeville. Théo Coutu, âgé de 7 ans, benjamin d’une famille dont tous les membres ont participé aux ateliers, et dont l’arrière-grand-père pratiquait le savoir-faire ainsi que Chantal Hénault, pour sa cup originale prenant la forme d’une main, sont les lauréats du prix Coup de cœur. Une dizaine de prix supplémentaires ont été distribués parmi les artisans apprentis et expérimentés.

« Je souhaite absolument livrer ma gratitude à nos porteurs de savoir-faire, vous qui avez vulgarisé votre expertise assurant ainsi sa transmission et sa pérennité », a mentionné, Mme Jacinthe Brissette, membre du comité culturel de la MRC et conseillère de la municipalité de Lanoraie, avant la remise.

En prélude de l’activité a eu lieu une rencontre du comité de suivi du projet. Ses membres ont effectué un bilan de la première phase et ont exprimé leur vision de la possible suite de l’initiative. D’ici à ce que les décisions soient rendues, la population d’autréenne pourra approfondir ses connaissances sur le fléché, le tissage et le gossage de cups en visitant les bibliothèques du territoire qui accueilleront à tour de rôle le Coffre des savoir-faire d’autréens.

De plus, il sera possible d’y consulter les trois documentaires présentant les particularités de ces techniques ancestrales, dont la réalisation a été assurée par la documentariste Iphigénie Marcoux-Fortier, originaire de Saint-Norbert.

Ces capsules audiovisuelles peuvent être consultées en tout temps sur le site Internet de la MRC au www.mrcautray.qc.ca, au www.culturepatrimoineautray.ca, sur YouTube ou La Fabrique culturelle.

Pour la suite du geste… rassemblons-nous! est réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la MRC de D’Autray dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel 2017. Philippe Jetté, médiateur culturel et intervenant en traditions vivantes, assure une collaboration.

Les transmetteur(ses) du projet Pour la suite du geste… rassemblons-nous ! entourés des chargés de projet.

Les gagnants du prix Coup de coeur avec leur mentor Jean-Louis Roy ainsi que Philippe Jetté et Marie-Julie Asselin, porteurs du projet.

Un concours pour la relève de nos traditions!

Depuis le début du mois d’octobre, le projet culturel Pour la suite du geste… rassemblons-nous! suit son cours et connaît une grande popularité. Afin de récompenser les efforts et la persévérance déployés par les apprentis artisans participant aux ateliers d’initiation proposés, la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray a mis en place un concours qui mènera à l’attribution de prix.

Tout le monde a l’occasion de participer à ce concours. Le mardi 5 décembre prochain, lors d’une soirée spéciale soulignant la fin de la première phase de l’initiative, le comité organisateur couronnera celles et ceux s’étant démarqués par la qualité ou l’originalité de leur oeuvre. Il y a deux volets au concours, l’un pour les participants aux ateliers et l’autre pour toutes autres personnes du territoire d’autréen souhaitant y participer!

Alors, artisans novices ou expérimentés peuvent tenter le coup. Pour participer, les personnes intéressées doivent présenter une oeuvre réalisée grâce à l’un de ces savoir-faire : le tissage, le fléché ou le gossage de cups. Par la suite, il est important de communiquer à la MRC certaines informations par courrier électronique, soit le nom du participant, l’adresse postale, le savoir-faire utilisé, la confirmation ou l’infirmation de la participation aux ateliers offerts par la MRC et une affirmation de présence à l’évènement du 5 décembre à 17 h, tenu aux bureaux administratifs de la MRC à Berthierville (550, rue De Montcalm).

Le 30 novembre à 16 h 30 est la date limite pour transmettre ces informations à culture@mrcautray.qc.ca. L’objectif de Pour la suite du geste… rassemblons-nous! est de développer l’artisanat traditionnel.

Pour ce faire, la MRC a offert à ses citoyens une vaste programmation d’ateliers gratuits d’initiation au fléché, au tissage et au gossage de cups. Plus d’information sur les ateliers à venir est disponible sur le site Internet : http://culturepatrimoineautray.ca/pour-la-suite-du-geste/

Au même endroit, l’internaute peut découvrir une série de documentaires conçus par la Norbertoise, Iphigénie Marcoux-Fortier, à propos des trois savoir-faire explorés.

Pour la suite du geste… rassemblons-nous! est réalisé grâce au soutien financier du ministère de la Culture et des Communications et de la MRC de D’Autray dans le cadre de l’Entente de développement culturel 2017. Philippe Jetté, médiateur culturel et intervenant en traditions vivantes, assure une collaboration.

Chasse record à Mandeville !

La première saison de « Chasse aux cups » s’est avérée très prolifique à Mandeville. Les trophées de chasse ont même orné le capot du camion du groupe de chasseurs.

Chasseurs de cups

Le groupe de dix-huit chasseurs a récolté huit belles cups (loupes de bouleau) dans les bois de Mandeville le 22 octobre dernier. Certaines grosses bêtes ont été laissées dans la nature pour revenir les traquer avec un plus gros calibre. Les loupes recueillies serviront aux ateliers de « gossage de cup » (sculpture d’une tasse en bois) ayant lieu les trois premiers samedis de novembre à Mandeville.

Les guides de chasse, Jean-Louis Roy et Jacques Martial, ont appris aux chasseurs à identifier et à extraire une cup d’un bouleau blanc. M. Roy observe que 95 % du temps, les cups se dénichent au pied de l’arbre et 5 % se trouvent sur le tronc. Selon lui, un bouleau sur deux offre une loupe aux gosseux.

Pitons et racinettes sur la loupe

Plusieurs signent nous amènent à reconnaître une cup :

  • Bosse (noeud) sur l’arbre ou au pied de l’arbre, aussi appelée téton;
  • Racinettes sur la loupe;
  • Pitons sur la cup.

La « Chasse aux cups » a été déclarée ouverte par la MRC de D’Autray, le 16 septembre 2017, dans le cadre de son projet de mise en valeur et de transmission de savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel Pour la suite du geste… rassemblons-nous ! Les citoyens du territoire sont invités à appréhender les cups et à rapporter leurs trophées de chasse au bureau de la MRC.

Trophées de chasse

Étapes suivant la chasse

Il est bien important de conserver la cup humide après la quête. Il est conseillé de la mettre dans un sac de plastique avec de la mousse de savane et un peu d’eau. Le trophée est ensuite découpé à l’aide d’une scie à ruban ou à l’égoïne avant d’être déshabiller (enlever l’écorce) à la gouge. Le gossage de la cup s’ensuit avant d’être sablée et vernis.

Outils de chasse

  • Hache;
  • Sciotte;
  • Petite pelle ou pic;
  • Scie mécanique.

La chasse en images et en vidéos



Film

Visionnez le film Le gossage de cups de la série documentaire Pour la suite du geste… afin d’en savoir davantage sur ce savoir-faire traditionnel.

Une programmation riche et signifiante – Pour la suite du geste… rassemblons-nous !

Le 16 septembre dernier, la chapelle des Cuthbert de Berthierville a été l’hôte d’une journée culturelle bien remplie, à l’occasion du lancement de la programmation automnale du projet Pour la suite du geste… rassemblons-nous!, une initiative valorisant l’artisanat traditionnel élaborée par la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray.

En octobre et novembre prochains, la population d’autréenne pourra participer gratuitement à plusieurs ateliers de transmission de savoir-faire liés au tissage, au fléché et au gossage de cup. Tous les ateliers seront d’une durée de 2 h. Voici une présentation sommaire de la programmation.

Tournée d’ateliers d’initiation et de perfectionnement en fléché

  • Dimanche 8 octobre à 14 h à la Maison Rosalie-Cadron de Lavaltrie
  • Mardi 24 octobre à 19 h à la MRC de D’Autray à Berthierville
  • Mardi 7 novembre à 19 h au 2270, rue Principale à Sainte-Élisabeth
  • Dimanche 26 novembre au chalet des loisirs de Saint-Cuthbert

Ces ateliers seront animés par Mme Hélène Clément de l’Association des artisans de ceinture fléchée de Lanaudière.

Ateliers d’exploration et d’initiation au tissage (quatre séries de deux ateliers)

  • Mardis 10 et 17 octobre à 19 h au 5111, Chemin du Lac à Saint-Gabriel-de-Brandon
  • Samedis 21 et 28 octobre au 5111, Chemin du Lac à Saint-Gabriel-de-Brandon
  • Jeudis 2 et 9 novembre à 19 h au 2150, rue Principale à Saint-Norbert
  • Samedi 18 et 25 novembre à 13 h 30 au 2150, rue Principale à Saint-Norbert

Ces ateliers seront animés par le Cercle de Fermières de Saint-Gabriel. Ils auront lieu dans les locaux des Cercles de Fermières de Saint-Norbert et de Saint-Gabriel.

Ateliers de gossage de cup

  • Samedis 4, 11 et 18 novembre à 10 h à la sacristie de l’église de Mandeville (278, rue Desjardins)

Ces ateliers seront animés par M. Jean-Louis Roy de Mandeville. Une chasse aux cups sera organisée à la mi-octobre. Les participants pourront identifier et cueillir des loupes (cup) d’arbre, lors d’une marche en forêt.

La programmation détaillée a été déposée sur le site Internet de la MRC au www.mrcautray.qc.ca, accessible moyennant un clic, sur l’onglet Culture et patrimoine, de même qu’au www.culturepatrimoineautray.ca.

Mis à part le dévoilement, les visiteurs ont pu apprécier une exposition de travaux d’artisanes et artisans lanaudois, visionner une série de documentaires réalisés par la norbertoise, Iphigénie Marcoux-Fortier, être informés des savoir-faire artisanaux par des porteurs de tradition et prendre part à un 5 à 7 festif.

À propos des documentaires présentant les particularités de chacun des sa­voir-faire, une tournée est prévue cet automne par l’entremise du Coffre des savoir-faire d’autréens. Conçu par l’ébéniste Cédric Tremblay, celui-ci exposera dans une formule réduite la pratique du tissage, du fléché et du gossage de cup. Donc, en plus d’y voir les trois documentaires, il sera possible de toucher ces produits, de lire des textes exposant l’origine de ces techniques ancestrales et aussi de réaliser quelques bricolages pour enfants.

Artisans novices ou expérimentés auront l’occasion de participer à un concours. Le comité organisateur les invite à partager leur oeuvre. Il existe deux façons de concourir, soit de soumettre le projet créé lors des ateliers d’initiation ou de proposer une création de tout acabit. Des prix seront remis en décembre prochain lors d’un évènement soulignant la fin de la première phase du projet Pour la suite du geste… Rassemblons-nous! Un formulaire, déposé sur le site Internet de Culture et patrimoine D’Autray, doit également être rempli.

Pour la suite du geste… rassemblons-nous! est réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la MRC de D’Autray dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel 2017. Philippe Jetté, médiateur culturel et intervenant en traditions vivantes assure une collaboration.

Visionnez la série documentaire Pour la suite du geste… réalisée par Iphigénie Marcoux-Fortier et produite par la MRC de D’Autray.

Trois pratiques artisanales seront démystifiées

Le lundi 19 juin dernier, l’église de Saint-Norbert a accueilli une quarantaine de personnes avides de connaître les étapes à venir pour le projet culturel Pour la suite du geste… rassemblons-nous!, mis sur pied par la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray. Lors de trois consultations tenues en mai, plus de 50 savoir-faire en lien avec l’artisanat traditionnel avaient été identifiés par des citoyens.

Dès l’automne prochain, la population pourra prendre part à plusieurs activités de transmission de savoir-faire liées au tissage, au fléché et selon le terme traditionnel, au gossage de cup. En plus de favoriser leur connaissance, le but de la MRC derrière cette initiative est de créer et de rendre accessible des espaces de pratique et de transmission dans les trois pôles du territoire.

En premier lieu, les participants auront l’occasion d’être au fait des notions sur l’histoire de chaque pratique. Ensuite, il y aura présentation d’une série d’ateliers d’exploration et d’initiation. Pour le tissage et le fléché, les promoteurs prévoient s’associer avec des organismes du milieu. Pour ce qui est du gossage de cup, il s’agit d’une pratique identitaire principalement associée à la municipalité de Mandeville. Quelques artisans maîtrisant la technique sont encore actifs. Une cup est faite à partir de bois sculpté, dont les noeuds servent à former une anse, menant ensuite à l’apparence d’une tasse, d’où l’origine de son appellation familière. Les gens qui s’adonneront aux ateliers sauront identifier et recueillir les noeuds, affûter des gouges et concevoir une cup.

D’ici le déploiement des activités en septembre 2017, la MRC compte poursuivre sa quête de porteurs de tradition et identifier des actions de mobilisation rejoignant les gens de tout âge. L’idéation et le développement des outils de communication sont aussi à l’ordre du jour.

Vous souhaitez connaître les savoir-faire ciblés et les actions à venir de Pour la suite du geste… rassemblons-nous? Vous n’avez qu’à cliquer sur l’hyperlien suivant : Présentation du projet Pour la suite du geste… rassemblons-nous.

Pour la suite du geste… rassemblons-nous! est réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la MRC de D’Autray dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel 2017. Philippe Jetté, médiateur culturel et intervenant en traditions vivantes assure également une collaboration.

– 30-

Source : Sébastien Proulx, agent de communication, MRC de D’Autray