« Chansons et réflexions intimes » poursuit sa tournée !

Philippe Jetté et Mélanie Boucher, les deux interprètes du projet « Chansons et réflexions intimes, dans un salon ouvert ! », poursuivent leur tournée au Québec. Ils visiteront quatre salons (maisons privées), un festival et une bibliothèque :

  • 2 février : Chez Gisèle et Marcel Laurin à Saint-Jacques (privé)
  • 9 février : Chez Marjorie Pitre à Saint-Esprit (privé)
  • 23 février : Chez Diane Miron à Saint-Thomas (privé)
  • 4 avril : Au presbytère, Festitrad de la Ville de Saint-Gabriel à 20 h (ouvert à tous, gratuit)
  • 5 avril : Chez Chantal Lalonde à Mascouche (ouvert à tous), en partenariat avec la SODAM
  • 14 avril : À la Bibliothèque de Montmagny à 13 h 30 (ouvert à tous), présenté par le Carrefour mondial de l’accordéon, en partenariat avec la Ville de Montmagny, la bibliothèque et l’École de musique de Montmagny.

 

L’équipe travaille maintenant sur la continuité de sa tournée provinciale pour l’été et l’automne 2019. Suivez les activités du projet sur Facebook.

RÉACTIONS DU PUBLIC ET DE L’ÉQUIPE

Le public attentif est charmé par les réflexions, la variété du répertoire et l’analyse historique des chansons traditionnelles. « Je ne pensais pas que ça venait de si loin », lance une spectatrice. La présentation fait prendre conscience de l’ancienneté de certaines chansons datant du Moyen Âge. « On a beaucoup apprécié l’histoire qui entoure les chansons », a témoigné l’assistance. « On a même vu des gens versés des larmes lorsque j’ai interprété une complainte traitant du suicide », s’étonne Mélanie Boucher, interprète et cocréatrice.

Mélanie Boucher et Philippe Jetté y dévoilent la relation intime qu’ils entretiennent avec la chanson traditionnelle. Le public y découvre que la chanson permet de garder ses proches biens vivants grâce à la transmission et aux liens qu’elle permet de tisser entre les générations. La démonstration de la relation fusionnelle entre Mélanie et son grand-père a ému le public. « On est allé jusqu’au cœur de la chanson traditionnelle et de son intimité. Les gens se sont reconnus en eux », rapporte Marie-Joanne Boucher, metteure en scène.

Philippe Jetté se dit très satisfait du résultat de cette nouvelle création. « Nous sommes arrivés à la vision imaginée au départ », affirme le concepteur, producteur, interprète et cocréateur du projet. Il croit que cet outil d’intervention culturelle original, amusant et touchant, basé sur l’humain, a un avenir prometteur. « Il permet à monsieur et madame tout le monde de bien cerner la richesse de la chanson traditionnelle dans une formule conviviale et participative. » L’expérience vécue par les spectateurs démontre que chacun porte un trésor à partager grâce à l’universalité de la pratique de la chanson traditionnelle avec, notamment, les comptines et les berceuses, souvent connues du grand public.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *